Lire l'article : Julie Béna. Anna & the Jester dans La Fenêtre d'Opportunité

Julie Béna

Ces dernières années, Béna a développé une série de cosmologies personnelles mettant en scène des personnages et des objets apparemment banals qui ont des conversations et des interactions énigmatiques les uns avec les autres. De Pantopon Rose, personnage tiré du Festin nu de William S. Burroughs, à Miss None et Mister Peanut, perruque désincarnée flottant dans les airs et mascotte de la marque américaine Planters, L'artiste donne vie à ses personnages définis par ce qu’ils ne sont pas.

Dans cette continuité, « Anna & the Jester dans La Fenêtre d’Opportunité », l’exposition inaugurale de Satellite 12, présente des œuvres qui, par le biais de la narration et de l'animation 3D, donnent corps et voix à des personnages qui, sinon, demeureraient anonymes et inanimés.
Composée de sculptures et d’un nouveau film, cette exposition se présente comme une critique de la transparence sous forme de conte architectural et raconte la curieuse rencontre entre une série de personnages, à la fois existants et imaginés, tout en brouillant la distinction entre réel et virtuel.


Over the past years, Béna has developed a range of personal cosmologies in which she stages seemingly banal characters and objects that have enigmatic conversations and interactions with each other. From Pantopon Rose, a character taken from William S. Burroughs’ Naked Lunch, to Miss None and Mister Peanut, a disembodied floating wig and the iconic monocled anthropomorphic peanut, Béna lends her characters a singular agency and voice—they are defined by what they are not.

In a similar vein,
Anna & the Jester in Window of Opportunity, the opening exhibition of Satellite 12, presents works that, through storytelling and the use of animation, have the stunning ability to bring to life characters that otherwise remain anonymous and inanimate. Comprising two sculptures and a new 3D animated film, Anna & the Jester in Window of Opportunity presents itself as a critique of transparency in the form of an architectural tale and narrates the curious encounter between a series of characters, both existing and imagined, while unsettling the distinction between virtual and real.

Lire l'article : Julie Béna. Anna & the Jester dans La Fenêtre d'Opportunité


Toutes les vidéos