fbpx

Fermé

Le Jeu de Paume – Paris est actuellement fermé. Découvrez l’exposition Renverser ses yeux. Autour de l’arte povera dès le 11 octobre.

Création en ligne

N.564 HEWLETT PACKARD - CELESTE WATSON

Dans le cadre de "Erreur d'impression publier à l'heure du numérique"

Du 23 octobre 2012 au 07 avril 2014

Jeu de Paume en ligne

n.564 Hewlett Packard de Celeste Watson fait partie de l’exposition « Erreur d’impression publier à l’heure du numérique»  proposée par  Alessandro Ludovico, pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Il est des designers dont la démarche est si proche de l’art contemporain qu’il devient difficile de ranger définitivement leur travail dans l’une ou l’autre de ces catégories. L’Australienne Celeste Watson, dont les expériences jettent un pont solide entre ces deux mondes, fait partie de ceux-là.
Dans son œuvre intitulée n.564 Hewlett Packard, elle construit un récit en partant d’un paradoxe commercial communément admis : les cartouches d’encre pour imprimantes personnelles coûtent plus cher que l’imprimante elle-même. Watson poursuit son raisonnement en déterminant que leur coût au litre est deux fois supérieur au prix de Chanel no 5, et ce malgré leur toxicité techniquement avérée et la nuisance que les cartouches abandonnées dans les décharges représente pour l’environnement. L’idée lui vient alors de repenser le conditionnement de ces cartouches en imitant celui du parfum Chanel d’origine, créant ainsi un camouflage esthétique parfait, qui est définitivement démasqué à la lecture des indications figurant au dos de l’emballage. C’est ainsi que l’artiste intègre, dans un objet esthétique connu de tous, un point de vue critique sur les stratégies onéreuses et sans égard de l’industrie de l’impression, acceptées avec passivité et indirectement soutenues par les consommateurs, chaque couleur de base (cyan, magenta, jaune et noir) véhiculant un message différent. Dès lors, l’impression ne peut plus être un acte neutre. Le produit au caractère luxueux reconnu devient une substance mortelle, et le contraste entre son design sophistiqué et les faits bruts s’imprime dans la mémoire visuelle de l’observateur.

Celeste Watson

Celeste Watson est une conceptrice en communication dont le travail oscille entre design et art contemporain. Elle est connue pour sa façon de renvoyer le design, comme un miroir, au public auquel il s’adresse normalement, mais en empruntant des voies inattendues. Sa philosophie est que le design devrait remettre en question le statu quo, faire en sorte que le public s’interroge sur la raison d’être de certaines conventions et, avant toute chose, inciter à la réflexion.
https://www.behance.net/celestewatson