RANDOM SHOPPER - DARIUS KAZEMI
RANDOM SHOPPER - DARIUS KAZEMI

Création en ligne

RANDOM SHOPPER - DARIUS KAZEMI

Dans le cadre de "Erreur d'impression publier à l'heure du numérique"

Du 23 octobre 2021 au 07 avril 2014

Jeu de Paume en ligne

Random Shopper de Darius Kazemi fait partie de l’exposition « Erreur d’impression publier à l’heure du numérique»  proposée par  Alessandro Ludovico, pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Comment un code de programmation peut-il transformer radicalement nos habitudes de consommation en contournant les « modes opératoires » imposés par le marketing ?

Concepteur talentueux de jeux vidéo, Darius Kazemi est aussi un expérimentateur capable de programmer des processus à visée sociale. Son « Random Shopper » (« acheteur aléatoire ») est un robot informatique qui choisit un mot au hasard, l’introduit dans Amazon et, avec un budget déterminé, achète ensuite le premier livre (c’en est souvent un), CD ou DVD proposé. Le consommateur, qui ne découvre cet achat qu’en recevant et en ouvrant son paquet, passe tour à tour par le stade de la devinette, de la surprise et finalement de l’égarement ou de la joie devant le livre reçu. Ce processus relativement simple est capable d’ébranler les stratégies fétiches les plus basiques du marketing, qui visent à connaître le plus intimement possible la personnalité du consommateur pour titiller à volonté ses désirs (comme l’illustrent à merveille les suggestions « Recommandations pour vous » d’Amazon Livres). Le culte de la consommation est ainsi battu en brèche par ce que l’on peut appeler l’ « effet paquet-cadeau », l’émotion déclenchée par un
« cadeau » choisi par un tiers (quand bien même celui-ci est une machine).

L’algorithme élaboré pour épier le moindre de nos gestes en ligne et détecter nos appétits les plus insatiables se trouve donc neutralisé par un logiciel simple et correctement programmé.

Darius Kazemi

Darius Kazemi, programmeur basé à Boston, travaille sur le hasard, l’apophénie et l’(in)intelligence. Son art se déploie au travers d’algorithmes autonomes qui utilisent l’écosystème Internet comme un moyen en soi, et débouche sur des artefacts qui vont des tweets et des publications sur Tumblr, aux présentations sous forme de diaporama et à l’acheminement de marchandises commandées via Amazon.
http://tinysubversions.com/