Événement

Renée Green

"Le rêve de l’artiste et du spectateur"

Du 08 au 30 mars 2008

Jeu de Paume Paris

« Le rêve de l’artiste et du spectateur » est un programme de conférences et de films, en 2 volets, réalisé grâce aux recherches de l’historienne de l’art contemporain, Elvan Zabunyan, sur le travail artistique, filmique, poétique et théorique de Renée Green, de Theresa Hak Kyung Cha et de Trinh T. Minh-ha.
Les productions respectives de ces trois artistes questionnent les notions de déplacement culturel et géographique, de généalogie, de narration et de mémoire. Leurs œuvres proposent également une réflexion sur les relations entre différentes disciplines (cinéma, architecture, musique, littérature, histoire) en soulignant l’importance d’une pensée de l’interstice.
La programmation des films et vidéos de Renée Green, Theresa Hak Kyung Cha et Trinh T. Minh-ha, est une occasion unique de les découvrir ensemble pour la première fois en France et en exclusivité au Jeu de Paume.

Elvan Zabunyan est Maître de conférence à l’université de Rennes, en délégation au CNRS, au centre d’études nord-américaines et à l’EHESS à Paris.

> Volet 1 : Renée Green
du 08 mars au 30 mars 2008

À l’occasion de la Journée de la Femme, et de l’exposition consacrée à Eija-Liisa Ahtila, le Jeu de Paume présente le travail de Renée Green, établissant ainsi un parallèle entre les œuvres de ces deux femmes qui utilisent la forme filmique et privilégient la question de la narration et les notions d’espace, de temps et de mémoire.

Renée Green, artiste, cinéaste et écrivain, vit et travaille à San Francisco et à New York et enseigne au San Francisco Art Institute.
Dès ses premières vidéos, datant du milieu des années 1990, elle inscrit son œuvre visuelle dans le processus d’une recherche intellectuelle où les notions d’archives, d’expériences, de lieux et de temporalités sont interprétées, étudiées, et alimentées par des formes qui, tout en questionnant la place de la mémoire, reviennent de façon récurrente à la réalité historique présente.
Il est à noter que les écrits de Theresa Hak Kyung Cha et de Trinh T. Minh-ha ont été des références importantes pour Renée Green qui les cite dans ses œuvres.

> Volet 2 : Theresa Hak Kyung Cha et Trinh T. Minh-ha
du 24 octobre au 9 novembre 2008

Le second volet du programme sera consacré à Theresa Hak Kyung Cha (1951-1982) et à Trinh T. Minh-ha (née en 1952), deux artistes américaines respectivement d’origine coréenne et vietnamienne.