fbpx
Slub, Livecode Performance, photo: Evan Raskob
Slub, Livecode Performance, photo: Evan Raskob

Création en ligne

SLUB (DEPUIS 2000) DAVE GRIFFITHS, ALEX MCLEAN, ADRIAN WARD (SLUB)

Dans le cadre de "Form@ts Cycle Side Effects"

Du 16 mars 2012 au 22 juillet 2021

Jeu de Paume en ligne

Slub de Adrian Ward, Alex McLean, Dave Griffiths : livecode trio fait partie de l’exposition « Form@ts Cycle Side Effects»  proposée par Christophe Bruno en collaboration avec Samuel Tronçon et Chrystelle Desbordes, pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

La pratique du live coding consiste en des concerts live où les artistes produisent de la musique en programmant, en direct, des codes informatiques. Alors que la programmation informatique est en général considérée comme une activité austère et rétive à toute improvisation, ce format exploite la tension entre performatif et codage.

Le nom du groupe, Slub, peut se traduire en français par peluche, sorte de défaut dû à l’usure que l’on peut trouver dans le tissu d’un pull-over. Mais c’est aussi, en informatique, un allocateur de mémoire pour le système d’exploitation Linux, c’est-à-dire un programme qui fournit à un autre programme de l’espace mémoire à la demande, et libère cet espace lorsqu’il devient inutile.
Au-delà de la distinction traditionnelle entre interprétation et partition, le live coding pousse à l’extrême l’opposition entre ce que Nelson Goodman nomme autographie (où le support est unique et non-reproductible) et allographie (où le support est transposable et reproductible).

Adrian Ward, Alex McLean, Dave Griffiths : livecode trio 

Slub (Adrian Ward, Alex McLean, Dave Griffiths : livecode trio) Le groupe, qui se décrit lui-même comme un trio livecode, évite l’utilisation des logiciels modernes et des instruments électroniques au profit d’une approche beaucoup plus radicale : improviser de la musique par l’écriture de programmes informatiques en temps réel, en direct devant un public.

Dave Griffiths est membre de Slub et a reçu une éducation précoce en tissage, sonnerie et informatique avec des ordinateurs 8bit. Il se consacre maintenant à changer le monde grâce à des logiciels libres, des animations et du bruit. Il travaille comme artiste indépendant et programmeur et crée des installations, des logiciels open-source et anime des ateliers sur les thèmes du jeu, de la musique et du langage de programmation lisp.

Alex McLean est membre de Slub, doctorant au Goldsmiths College et assistant de recherche à l’Université de Sheffield. Il co-organise les réunions dorkbot, où les gens font des choses étranges avec l’électricité, aide à gérer le référentiel artistique de logiciels runme.org et est cofondateur du label ChordPunch, qui promeut la musique algorithmique pour les oreilles et les pieds.

Adrian Ward est membre de Slub, artiste du logiciel à temps partiel et directeur technique d’une entreprise spécialisée dans les logiciels d’expériences interactives. Pendant huit ans, il a dirigé une société de logiciels éclectiques, l’utilisant comme excuse pour faire tout ce qu’il ressentait, à chaque fois qu’il le souhaitait, mais a dû trouver un « véritable » poste lorsqu’il a souscrit une hypothèque. Il a un niveau 4 en trompette et apprécie toujours le bruit électronique, bizarre et occasionnel.