FERMÉ

Le Jeu de Paume Paris est actuellement fermé. Rendez-vous à partir du 8 juin pour les expositions « Jean Painlevé. Les pieds dans l’eau » et « Marine Hugonnier. Le cinéma à l’estomac ».
Le Jeu de Paume – Tours est ouvert avec l’exposition « Thibaut Cuisset. Loire » jusqu’au 29 mai.

Photographie Adrien Chevrot
Photographie Adrien Chevrot

Archive magazine (2009 – 2020)

Voir le temps venir

Au cours de ce séminaire, Jean-Christophe Bailly propose de suivre six pistes et autant de pratiques qui engagent un autre usage du temps, qu'il rassemble derrière la notion de ralenti.




Séance 1/6 – Avec Jean-Luc Nancy

Une séance d’ouverture consacrée à l’exposition du thème et à une discussion avec le philosophe Jean-Luc Nancy. Le temps, le devenir, la pause, l’instantané, le mouvement, la fuite en avant, la lenteur. Comment approcher tout cela, comment le vivre ? Et pourquoi la perception de ce que serait vraiment le “temps réel” est-elle si importante ?

Séance 2/6 – Avec Baptiste Morizot

Une séance autour de la piste animale telle que la décrit le philosophe et pisteur de loups Baptiste Morizot dans ses livres, qui rapportent ses expériences, menées notamment avec les loups. Comment les animaux, dès lors qu’on leur prête attention, nous introduisent dans d’autres temporalités, et pourquoi cette bascule nous concerne.

Séance 3/6 – Avec Armande Jammes et Rémi Janin

Séance consacrée à l’agriculture et à l’élevage, autour de l’expérience menée par Rémi Janin, éleveur et paysagiste sur sa ferme, en collaboration avec Armande Jammes, artiste et rédactrice de la revue Openfield. Comment une agriculture qui se sépare de l’obsession du rendement travaille simultanément à rouvrir le paysage et à rendre aux saisons la plénitude de leur déploiement.

Séance 4/6 – Avec Alexandre Chemetoff, Nicola Delon et Catherine Melin

Séance tournée vers l’architecture et l’urbanisme, avec les architectes Alexandre Chemetoff et Nicola Delon (de l’agence « Encore heureux ! ») ainsi qu’avec Catherine Melin, artiste plasticienne dont une partie du travail qu’elle a réalisé en Chine sur les chantiers servira d’amorce au débat. Comment l’architecture, en sortant de l’enflure symbolique, travaille directement l’espace vivant, l’espace vécu. Comment, justement, elle espace le temps et varie les séquences.

Séance 5/6 – Avec Delphine Wibaux et Chloé Moglia

Cette séance met en parallèle la pratique artistique de Delphine Wibaux, fondée sur des processus de captation qui dilatent le temps de la création et les chorégraphies suspendues de Chloé Moglia. Un art de recueillir des traces et de ponctuer le chemin, ou une danse qui est comme une exploration étonnée de l’espace – dans les deux cas une expérience du temps qui s’ouvre en se rendant visible.

Séance 6/6 – Avec Sharon Lockhart et Peter Szendy

Une séance consacrée à l’énigme du ralenti de cinéma, à partir de différents exemples, dont Lunch Break (2008, 83’) de Sharon Lockhart, artiste et cinéaste, avec le philosophe Peter Szendy. Ce temps qui n’existe pas et qu’on ne peut pas voir, mais qu’on voit grâce au ralenti, que nous dit-il du temps, quelle est cette autre saisie du devenir qu’il discerne ?