Craigie Horsfield
du 31 janvier
au 30 avril 2006
Jeu de Paume, Paris

L'œuvre de Craigie Horsfield associe film, photographie, travail sur le son, gravures et dessins. Elle interroge à la fois l'art et la vie, le familier et l'extraordinaire, l'épique et le quotidien, le "temps lent" du présent qui garde trace du passé et amorce le temps à venir.

Né en 1949 en Angleterre, disc-jockey en Europe de l'Est dans les années 1970, Craigie Horsfield s'installe dans les années 1980 à Londres où il devient un acteur essentiel de l'approche contemporaine de la photographie. Dans les années 1990, il est un élément moteur du développement de l'art social et des projets collectifs.
Horsfield a défendu pendant plus de trente ans l'introduction des œuvres sonores au musée, le potentiel des projections sur écrans multiples comme espace social, et le rôle central du public. Pour l'artiste, "la réalisation d'une œuvre, que ce soit son tirage, sa contemplation ou son effet émotionnel, s'effectue dans notre espace commun, se déroule dans un présent relationnel".
Plus d'informations

Articles liés