Les Grands Turbulents. Portraits de groupes 1880-1980
Rencontre avec Rémi Collignon, Erell Guillemer, Jean Lauxerois, Anne Longuet-Marx, Nicole Marchand-Zañartu et Salima Tenfiche
le 19 mars 2019
19h00 - 21h00
Jeu de Paume, Paris

Le Jeu de Paume et Médiapop éditions organisent une rencontre/signature à l’occasion de la parution de l’ouvrage Les Grands Turbulents. Portraits de groupes 1880-1980, en présence de cinq des auteurs : Anne Longuet-Marx (groupe Hylaea), Jean Lauxerois (Les Romantiques d’Iéna), Erell Guillemer (Groupe Ma et Jikken Kobo), Rémi Collignon (Les Phrères Simplistes), Nicole Marchand-Zañartu (Origenes) et Salima Tenfiche (The Hungryalists).

Cette rencontre sera accompagnée de la projection d’un diaporama, d'une présentation de l'ouvrage par Nicole Marchand-Zañartu avant que chacun des auteurs raconte son expérience de lecture de la photographie et lise un court extrait d’un texte du groupe de son choix.


Certains furent tapageurs, d’autres plus discrets, voire taciturnes. Les uns nous sont familiers, les autres inconnus ou peut-être les a-t-on oubliés. Tous ont eu un projet de résistance à l’ordre du monde tel qu’il allait ou tel qu’il s’annonçait. Unis par l’amitié, la proximité intellectuelle, l’activité collective, ils ont nom : Grand Jeu, Die Brücke, Stridentistes, CoBrA, Futuristes, Der blaue Reiter, Gutaï, OBeRIou, OHO, Zero, Dada... pour n’en citer que quelques-uns. Sur leur passage ils ont laissé une production surprenante : des manifestes, des revues, des œuvres collectives, des reliefs d’expositions qui montrent leur union sous les formes les plus inventives, voire les plus extrêmes, contre l’adversité.
Témoignage tangible de leur aventure commune : une photographie, parfois de fortune. Les voici graves et joueurs, naturels et sophistiqués, provocateurs et moqueurs, astres majeurs ou étoiles filantes, ils posent devant l’objectif pour l’éternité.
Pour esquisser les portraits de ces Grands Turbulents à l’aide d’une photographie et de son exploration, Nicole Marchand-Zañartu a réuni cinquante-quatre auteurs, hommes et femmes, écrivain, cinéaste, poète, chercheur, historien, musicien, philosophe...



Nicole Marchand-Zañartu entre en 1981 à l’ENSCI-Les Ateliers où elle créé un centre de documentation et de recherche sur le design. Elle a traduit en 2010-2013, Rikimbili, une étude sur la désobéissance technologique et Maison moirée et autres essais d’Ernesto Oroza. En 2011, elle publie Images de pensée (co-auteur Marie-Haude Caraës) aux éditions de la Réunion des Musées Nationaux. En préparation avec Jean Lauxerois : Trente deux grammes de pensée, essai sur l’imagination graphique.



Rencontre-signature le mardi 19 mars 2019, à 19 heures dans l'espace éducatif. Entrée libre dans la limite des places disponibles.