fbpx
Header img
Balloon Dog, 2011. Image réalisée à partir du modèle numérique. Copyright 2011 Rob Myers, licensed Creative Commons Atttibution-ShareAlike 3.0

Création en ligne

BALLOON DOG (2011) - ROB MYERS

Dans le cadre de "Form@ts Cycle Side Effects"

Du 16 juillet 2021 au 22 octobre 2012

Jeu de Paume en ligne

Balloon Dog (2011) de Rob Myers fait partie de l’exposition « Form@ts Cycle Side Effects»  proposée par Christophe Bruno en collaboration avec Samuel Tronçon et Chrystelle Desbordes, pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Balloon Dog est une modélisation en trois dimensions, téléchargeable gratuitement sous la licence Creative Commons, modifiable et imprimable sur une imprimante 3D, de l’une des œuvres les plus chères de l’art contemporain : le néo-kitsch Balloon Dog de Jeff Koons (1994-2000).

Le ready-made extrait un objet des chaînes de production pour restaurer son aura, l’autoproclamant « œuvre d’art ». Le Pop Art l’inscrit, en le dupliquant, dans la version spectaculaire du capitalisme triomphant. Le néo-kitsch matérialise la bulle spéculative d’un art qui est contemporain de la financiarisation et de la dérégulation généralisée des marchés.
L’artiste hacker Rob Myers pose une nouvelle pierre dans ce processus qui court tout au long du XXe siècle. Ici, Rob Myers se joue avec ironie de la dialectique matériel/immatériel et ravive de nombreux paradoxes autour des questions de format, de propriété et de reproductibilité. La réalisation, artisanale, d’un code informatique ainsi que d’un protocole sophistiqué de téléchargement et d’impression 3D permet à chacun de reproduire librement et presque à l’infini une œuvre symbolisant l’acmé des liens de connivence entre art et capital.

Rob Myers

Rob Myers est un artiste, écrivain et hacker basé à Peterborough en Grande-Bretagne. Il produit de la culture et de l’art gratuits, sur la société contemporaine, en utilisant des logiciels libres.
Directeur de la création chez Foo Communications, il travaille sur la libération des utilisateurs et artistes des médias sociaux. Il écrit également des articles pour le site Internet furtherfield.org, traitant de l’art, de la technologie et de la société et a rédigé un chapitre du livre FLOSS+Art, paru en 2008 sur les enjeux de la relation croissante entre l’art et les logiciels libres.
https://robmyers.org/