Guerrilleres Talks
Guerrilleres Talks © Vivienne Dick Lydia Lunch Vivienne Dick

Cinéma

Vivienne Dick

Réel sans être réel

Du 18 au 28 novembre 2021

Jeu de Paume Paris

En quoi notre imaginaire affecte-t-il nos actes ? Telle est la question qui anime le travail de Vivienne Dick et que reflète la rétrospective Réel sans être réel. Depuis ses années d’études universitaires et sa rencontre avec la littérature française, l’artiste se passionne pour la vie virtuelle, énigme philosophique apparue en Europe au Moyen Âge et qui a traversé toute l’ère moderne. En l’accompagnant dans son travail de déstabilisation des frontières délimitant documentaire, fiction et performance, le spectateur se retrouve « comme si » il évoluait dans un rêve ou un souvenir.

La rétrospective Réel sans être réel constitue le premier panorama exhaustif des films de Vivienne Dick présentés en France. C’est une commémoration internationale qui vient à point nommé, l’artiste ayant en effet présenté pour la première fois son travail en 1979 à l’Entrepôt, espace culturel parisien. Elle était venue cette année-là de New York faire découvrir au public français ses films et ceux d’autres cinéastes affiliés au courant « no wave ». La présente rétrospective, retraçant une vie consacrée à la création cinématographique, réactive l’élan et l’intérêt qu’avait suscité en 2013 la projection de ses films au Centre Culturel Irlandais de Paris.

Le Jeu de Paume est heureux de montrer en première française le plus récent long métrage de Vivienne Dick – le documentaire primé New York Our Time (2020) -, ainsi qu’une large sélection de ses films sous-titrés en français. Pendant deux semaines, cette programmation rendra compte des thématiques auxquelles la réalisatrice s’est intéressée au cours des quatre dernières décennies ; les deux soirées carte blanche sont conçues pour souligner ses relations et affinités artistiques avec d’autres créateurs. La première soirée réunira l’actrice et performeuse Olwen Fouéré, la danseuse et chorégraphe Isabella Oberlander, les créations sonores et filmiques et les performances de Vicky Langan, un concert de Rhys Chatham et Martin Wheeler et la projection de deux films de Vivienne Dick réalisés avec la participation de ces artistes. La seconde soirée proposera un programme consacrée à d’autres artistes et cinéastes (qui restent à déterminer). Vivienne Dick dirigera une master class au cours du premier week-end. Des projections en soirées seront accompagnées de débats avec l’artiste et d’entretiens avec des invités, notamment les universitaires Maeve Connolly et Rachel Garfield dont les travaux portent sur les arts et le cinéma.

Le sous-titrage des films offre au public français une nouvelle occasion d’apprécier la contribution de Vivienne Dick au cinéma indépendant. La rétrospective Réel sans être réel retrace le travail d’une vie, à partir de l’œuvre récente de l’artiste et dans une perspective d’avenir.

Programmation : Vivienne Dick et Valerie Connor

Avec le soutien de Culture Ireland :