Ecosystem Of Excess
Ecosystem Of Excess PINAR YOLDAS

Création en ligne

ECOSYSTEM OF EXCESS -PINAR YOLDAS

Dans le cadre de "A propos du Chthulucène et de ses espèces camarades"

Du 01 mai 2017 au 30 novembre 2018

Jeu de Paume en ligne

Ecosystem of Excess de Pinar Yoldas fait partie du projet « A propos du Chthlucène et de ses espèces camarades » proposé par Maria Ptqk pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Ecosystem of Excess est un exercice de zoologie anticipative inspiré du « vortex de déchets » du Pacifique nord. Ce lieu, dont la superficie estimée équivaut à celle de l’Europe Centrale, constitue une des plus grandes accumulations de microplastiques dans les océans et menace l’ensemble de la biodiversité marine. Mais c’est aussi l’habitat de certains micro-organismes, tels que algues unicellulaires et bactéries, qui s’y sont adaptées et y prolifèrent. Cet écosystème particulier, produit par l´action humaine, est aussi connu sous le nom de « Plastisphère ».

À partir de ces évidences scientifiques, Pinar Yoldas imagine les nouvelles espèces animales qui pourraient émerger d’une telle soupe primitive. En résulte un bestiaire spéculatif peuplé d’insectes, de reptiles, d’oiseaux et de poissons résilients, dont les organes mutants sont capables de métaboliser le plastique. Malgré leur caractère fictif, ces organismes-modèles utopiques permettent d’explorer les relations sympoïétiques qui existent déjà dans les océans.

Pinar Yoldas

Pinar Yoldas se définit comme une designer / artiste / chercheuse infradisciplinaire. Son travail se développe dans le domaine des sciences biologiques et des technologies numériques à travers des installations architecturales, la sculpture cinétique, le son, la vidéo et le dessin en mettant l’accent sur le post-humanisme, l’éco-nihilisme, l’anthropocène et la technoscience féministe. Elle est titulaire d’un doctorat de l’Université Duke où elle était affiliée à l’Institut des sciences du cerveau et sciences des arts et médias. Elle est titulaire d’un diplôme en architecture de l’Université technique du Moyen-Orient, d’une maîtrise en arts de l’Université Bilgi, d’une maîtrise en sciences de l’Université technique d’Istanbul et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université de Californie à Los Angeles où elle a travaillé au Art | Sci Center et au UCLA Game lab. Son livre An Ecosystem of Excess a été publié par ArgoBooks en 2014.
http://www.pinaryoldas.info/PINAR-YOLDAS