fbpx
Header img
Akiko aru dansa no shozo | Akiko, portrait d’une danseuse Haneda Sumiko, 1987 © Kanatasha Inc.

Cinéma

Projection

Dans le cadre du cycle Prendre soin. Autour des films de Haneda Sumiko

Le 22 novembre 2022

à 18h

Jeu de Paume - Paris

Projection d’un film suivie d’une intervention de Kitahara Mariko, historienne de la danse (université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et université Waseda, Tokyo)

Akiko aru dansa no shozo | Akiko, portrait d’une danseuse
Haneda Sumiko, Japon, 1987, 16 mm, couleur, 107 min, vo st ang

Akiko est le portrait de la danseuse et chorégraphe Kanda Akiko. Cette ancienne élève de Martha Graham, qui défia les conventions sociales afin de poursuivre sa carrière, approche alors la cinquantaine. Dans son film, Haneda confronte la figure publique de la danseuse, marquée par sa détermination implacable, avec un portrait à la fois intime et intimiste. Presque trente ans plus tard, elle consacrera un autre film à Akiko (Et puis Akiko est… Un portrait de danseuse), documentant la dernière année de sa vie avant qu’elle ne décède d’un cancer.