Paulo Tavares, Non-human Rights, 2012.

Création en ligne

NON-HUMAN RIGHTS -PAULO TAVARES

Dans le cadre de A propos du Chthulucène et de ses espèces camarades

Du 01 octobre 2017 au 30 juin 2018

Jeu de Paume en ligne

Non-human Rights,  de Paulo Tavares fait partie du projet  « A propos du Chthulucène » proposé par Maria Ptqk pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

L’essai vidéo Non-human Rights expose la thèse de l’universalisme radical entre humains et non humains à partir des débats sur la reconnaissance des droits de la nature dans la Constitution équatorienne de 2008. Dans la culture indigène, les revendications sur la forêt amazonienne ne relèvent pas seulement de disputes liées à la terre ou à l’exploitation des ressources naturelles. Selon leur vision du monde, les droits fondamentaux à l’existence et au maintien de la vie, conformément aux notions de Pachamama ou Sumar kawsay (le plus souvent traduit par les termes respectifs « Terre Mère » et « plénitude de la vie ») sont également en jeu.

L’intégration de concepts issus de la culture indigène dans un texte de loi force les limites du droit politique hérité de la modernité, en remettant en cause la séparation entre l’objet et le sujet, entre l’histoire naturelle et l’histoire sociale. Comme le suggérait Michel Serres dans Le Contrat naturel (1990), largement cité dans la vidéo, le contrat social qui relègue le monde au statut d’objet inerte, susceptible d’être approprié et détruit, doit être remplacé par un nouveau type de contrat : un contrat « naturel » ouvert à des formes de personnalités juridiques non humaines.

Paulo Tavares

Paulo Tavares est un architecte et urbaniste brésilien basé à Quito et à Londres. DAns son travail, il s’intéresse à la relation entre conflit et espace au fur et à mesure dont elle se traduit dans les arrangements multi-scalaires des villes, des territoires et des écologies. Basée sur des méthodologies fondées sur la recherche et sur l’engagement avec le travail de terrain, la pratique de Tavares associe le design, la cartographie et l’écriture en tant que modalités interconnectées de lecture des conditions spatiales contemporaines. Il développe actuellement un projet sur la violence de la planification et la politique écologique en Amazonie dans le cadre du programme de doctorat du Centre d’Architecture de Recherche, Goldsmiths, Royaume-Uni. L’essai vidéo Non-Human Rights fait partie de World of Matter, un projet collectif multimédia sur les écologies mondiales de l’exploitation et de la circulation des ressources.
http://www.worldofmatter.net/paulo-tavares