fbpx
Header img
Occupy the Internet, 2011. Une production FAT Lab.
Conception : Theo Watson, Jamie Wilkinson, Evan Roth, Greg Leuch,
Tobias Leingruber, Jerry Juarez et Aram Bartholl.
Programmation : Jamie Wilkinson, Greg Leuch et Tobias Leingruber.

Création en ligne

OCCUPY THE INTERNET (2011) - F.A.T. LAB

Dans le cadre de "Form@ts Cycle Side Effects"

Du 16 mars au 22 octobre 2012

Jeu de Paume en ligne

Occupy the Internet de Le Free Art and Technology Lab (F.A.T. Lab) fait partie de l’exposition « Form@ts Cycle Side Effects»  proposée par Christophe Bruno en collaboration avec Samuel Tronçon et Chrystelle Desbordes, pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Le projet Occupy the Internet fait appel à l’iconologie folklorique et kitsch des .GIF animés (format standard pour faire de l’animation d’images sur Internet). C’est une extension sur le Web du mouvement activiste Occupy Wall Street, contestation pacifique lancée en septembre 2011 au parc Zuccotti à New York qui dénonçait les abus du capitalisme financier – mouvement lui-même inspiré du Printemps Arabe et du Mouvement des Indignés.

Tout webmaster, administrateur de site ou blogueur qui souhaite, depuis son fauteuil de bureau, prendre part aux récents mouvements révolutionnaires ayant ébranlé le monde, peut installer sur les pages Web qu’il gère, le script

src=« http://occupyinter.net/embed.js »

Le site est alors envahi par une multitude de .GIF animés (consultables à l’adresse http://fffff.at/enlist-today) symbolisant la lutte qui a eu lieu à New York et par des slogans tels que « Wall Street is our street », « Weed not greed », « Debt is slavery », « People not profit » ou « 1% rich 99% poor ». À ce jour, plus de 700 sites ont participé à cette manifestation en ligne.

Le Free Art and Technology Lab (F.A.T. Lab)

Le Free Art and Technology Lab (F.A.T. Lab) est une organisation visant à enrichir le domaine public à travers le développement de recherches et de technologies créatives. L’ensemble du réseau F.A.T. composé d’artistes, d’ingénieurs, de scientifiques, de juristes et de musiciens s’est engagé à soutenir les valeurs du domaine public à travers l’utilisation de licences publiques, le soutien à l’esprit d’entreprise et la sanction du secret et du monopole du droit d’auteur et des brevets.
http://fffff.at/