fbpx
Header img

Événement

Œuvre sonore de Katarzyna Krakowiak Balka présentée dans le Grand hall

En lien avec Where does any Miracle start?, projet de création en ligne

Du 08 novembre 2022 au 29 janvier 2023

Jeu de Paume - Paris

« Where does any Miracle start ? » est un projet protéiforme de l’artiste polonaise Katarzyna Krakowiak Balka proposant une installation sonore, une œuvre en ligne, des concerts et un album vinyle. Utilisant le bâtiment du Jeu de Paume comme instrument, Katarzyna Krakowiak Balka explore une autre facette de son potentiel créatif.

Katarzyna Krakowiak Balka enregistre les sons et les vibrations, ceux avec lesquels communiquent les animaux et les insectes, souvent à des fréquences inaudibles pour l’oreille humaine. A l’aide de capteurs sismiques et en collaboration avec des scientifiques, l’artiste étudie les habitants du parc dans leur milieu, pour rendre perceptible ce qui est invisible. Ainsi, le bâtiment écoute son environnement : en diffusant les sons à l’intérieur, ils sont combinés et déformés par l’architecture qui les exprime de nouveau.

La sculpture acoustique multisonore est diffusée en boucle dans le grand hall du Jeu de Paume, à travers un haut-parleur mobile réalisé sur mesure et émettant un faisceau sonore à haute fréquence. Rebondissant sur les murs et imitant la trajectoire d’une balle, le son parcourt l’espace comme un courant d’air. Le contenu sonore provient d’enregistrements réalisés dans le jardin des Tuileries. Le verre des vitres de l’institution devient un écran pour le son, transformant l’ensemble du bâtiment en un système d’écoute, puis en un amplificateur géant.

Partenaire

Katarzyna Krakowiak Balka
Where does any miracle start? [Où commencent les miracles ?], 2022

Sculpture sonore :
5 haut-parleurs Multiducers SSP6, 1 haut-parleur kinétique mobile

Commissariat : Marta Ponsa
Coordination et conseil artistique : Magda Gemra
Coordination générale : Mélanie Lemaréchal
Régie : Gaël Angelis, Juan Carlos Salazar
Assistant technique : Jan Moszumanski
Ingénieur du son : Ben Pagier
Transcription sonore : Krzysztof Marciniak
Recherches sur le romantisme en Pologne : Katarzyna Buszkowska