fbpx
Header img
Richard Buckminster Fuller Dôme

Rencontre

Rencontre librairie avec Fanny Lopez et Gwenola Wagon

À l'occasion des parutions de Planète B et À bout de flux

Le 06 décembre 2022

à 18h30

Jeu de Paume - Paris

À l’occasion des parutions de Planète B (éditions 369) et À bout de flux (éditions Divergences), les autrices Fanny Lopez et Gwenola Wagon engagent une conversation autour des infrastructures dont elles dévoilent tour à tour les matérialités, les imaginaires et les impasses.

Acheter n’importe quel objet livré n’importe où en quelques heures est rendu possible grâce à une logistique d’une efficience quasi surnaturelle qui se déploie à l’échelle planétaire. Les marchandises sont acheminées d’un hangar à un autre, elles parcourent les routes, circulent dans les airs et traversent les océans. Pour fonctionner, ces activités logistiques s’appuient sur des réseaux numériques qui, loin de flotter dans les airs tel un nuage – comme voudrait nous le faire croire la métaphore trompeuse du cloud computing –, s’enracinent dans le monde matériel avec leurs câbles, leurs fibres et leurs data centers. Les systèmes d’intelligence logistique ainsi reliés aux centres de distribution forment une grille qui tapisse le monde, un système que l’artiste et chercheuse Gwenola Wagon nomme « la planète-stock ». Sur cette grille à l’échelle délirante qui uniformise les territoires, les données, les objets et l’électricité circulent à toute vitesse.

Cette grille que nous habitons est en quelque sorte la matrice de notre monde, une superposition de réseaux et d’infrastructures qui s’étendent à l’infini. Chacune à leur manière, les chercheuses Gwenola Wagon et Fanny Lopez œuvrent à contrer les discours hégémoniques qui colonisent la technique, sous-tendent l’hyper-consumérisme mondial et nourrissent le monstre capitaliste. Leurs enquêtes, l’une de terrain qui saisit le numérique par sa matrice électrique pour en recomposer son intelligibilité matérielle, l’autre sur la Toile qui scanne l’imaginaire de la plus grande plateforme de commerce en ligne, cherchent à déverrouiller les récits qui nous enferment dans une modernité destructrice pour les humains et les vivants, qui a radicalement transformé notre rapport au monde.

La soirée est animée par Clémence Seurat (éditions 369).

intervenantes

Fanny Lopez est historienne de l’architecture (Doctorat Université Paris I Panthéon Sorbonne), MCF à l’Eavt Paris Est et chercheuse au Laboratoire Architecture, Infrastructure Territoire à l’Ensa Paris-Malaquais. Elle vient de publier À bout de flux aux éditions Divergences (2022).

Gwenola Wagon est artiste et enseigne à l’université Paris 8 à Saint-Denis. Son travail imagine des alternatives et des récits paradoxaux pour déconstruire le monde numérique contemporain. Elle a réalisé des films et des installations pour des festivals et des expositions en France et à l’étranger. Elle a publié Planète B aux éditions 369.

ouvrages

Planète B de Gwenola Wagon, 369 éditions, septembre 2022.
B dirige une société du numérique appelée « A ». A est en passe d’acquérir le monopole de la vente à l’échelle planétaire. Elle est en quelque sorte une société totale, un hypermarché-monde. Planète B est un essai qui mêle enquête et fiction afin d’appréhender un monstre en pleine expansion : Amazon. À la manière d’un exutoire, ce livre sonde avec sérieux et humour une logique qui, par son échelle délirante, nous échappe.

À bout de flux de Fanny Lopez, éditions Divergences, septembre 2022.
Le numérique a un double : l’infrastructure électrique. Alors que le numérique accompagne une électrification massive des usages, le système électrique dépend lui-même de plus en plus du numérique pour fonctionner. Pour comprendre ce grand système et imaginer comment le transformer, il nous faut aller au bout des flux, là où se révèle la matérialité des machines et des câbles.

infos pratiques

Accès libre sur réservation.