FERMÉ

Le Jeu de Paume Paris est actuellement fermé. Rendez-vous à partir du 8 juin pour les expositions « Jean Painlevé. Les pieds dans l’eau » et « Marine Hugonnier. Le cinéma à l’estomac ».
Le Jeu de Paume – Tours est ouvert avec l’exposition « Thibaut Cuisset. Loire » jusqu’au 29 mai.

Nancy Huston, Jardin des Tuileries, Paris, octobre 2019
Nancy Huston, Jardin des Tuileries, Paris, octobre 2019 Photographie : Dimitri Galitzine

Archive magazine (2009 – 2020)

« Sally Mann, Rongeuse de mythes »

Une conférence de Nancy Huston au Jeu de Paume, octobre 2019



Quelques jours avant la fermeture de l’exposition « Sally Mann. Mille et un passages » au Jeu de Paume, l’écrivaine Nancy Huston proposait une conférence originale et intimiste, révélant une série d’entrelacs entre le parcours de l’artiste américaine et le sien, entre la littérature et la photographie. Ce faisant, elle révèle les principes actifs de la photographie de Sally Mann sur la société qui l’entoure et ses mythologies contemporaines.

Écrivaine, essayiste et musicienne d’origine canadienne, Nancy Huston a publié une cinquantaine d’essais, romans, pièces de théâtre, livres jeunesse et essais en anglais et en français. Son œuvre a été récompensée de plusieurs prix littéraires, dont le Prix Femina, en 2006, pour Lignes de failles. Née à Calgary, en Alberta, Nancy Huston passe une partie de sa jeunesse à Boston, aux États-Unis. Après avoir fait des études à Cambridge et à New York, elle emménage en France en 1973. Étudiante à l’École des Hautes études en Sciences sociales, elle consacre son mémoire de maîtrise à la question du tabou linguistique, sous la supervision de Roland Barthes. Dans les années qui suivent, elle collabore à des revues et journaux et se démarque par son engagement au sein du mouvement des femmes. Parmi ses ouvrages : Les Variations Goldberg (1981) ; Instruments des ténèbres (1996 ; prix Goncourt des lycéens et prix du Livre Inter), L’Empreinte de l’ange (1998 ; grand prix des Lectrices de Elle) ; Lignes de faille (2006 ; prix Femina) ; L’espèce fabulatrice (2007) et son dernier roman Lèvres de pierre (2018).